Lecture de 2 mn

L’anti-stupidité : une quête menée par des atypiques idéalistes

L’anti-stupidité : une quête menée par des atypiques idéalistes

« Le problème du monde est que les gens stupides sont sûrs d’eux et que les gens intelligents sont pleins de doutes. »

Bertrand Russel (1872-1970)

L’anti-stupidité est une quête que je mène depuis des années, une quête contre la stupidité, sous toutes ses formes, partout où je la trouve, en commençant par la plus difficile : la mienne.

Qu’est-ce que j’entends par stupidité ?

Qu’elle prenne la forme d’une ignorance volontaire, d’un rejet délibéré de la logique et de la méthode scientifique, d’une dévotion à un dogme irréfléchi, d’un refus de confronter ses propres biais cognitifs, d’une négligence à explorer les avis opposés à sa position, d’une préférence pour la « véracité » plutôt que les faits vérifiables, ou de toute autre version de la paresse de la pensée, tout est admissible.

Rien n’est plus dangereux au monde que la véritable ignorance et la stupidité consciencieuse

Martin Luther King

L’ignorance, lorsqu’elle est alimentée par la peur, engendre la haine.

La stupidité n’est pas seulement l’ignorance.

La stupidité n’est pas le fait d’avoir tort.

Notre stupidité ne fait pas de nous des gens stupides.

La grande majorité des gens sont intelligents de manière innée et capables de penser et de raisonner de manière critique.

La stupidité, c’est la paresse.

L’anti-stupidité confronte cette paresse.

L’anti-stupidité

L’anti-stupidité est une quête menée par des atypiques idéalistes qui se consacrent à convertir le monde à une meilleure façon de penser et de vivre, tout en reconnaissant qu’il faudra sans doute commencer par eux-mêmes.

Le but de l’anti-stupidité est d’avoir de moins en moins tort, pas d’avoir raison.

C’est sortir de l’immensité de l’ignorance, un peu plus chaque jour.

C’est retrouver cette force.

Celle de parvenir à la connaissance de soi, à la dignité et l’intégrité personnelle, à la conviction qui nous permet d’affirmer sans doute, sans peur et sans colère : « Voilà qui je suis, voilà ce que je crois, voilà comment j’ai l’intention de vivre ma vie » ?

Pour trop de gens, cette force a été retiré de leur vie.

C’est force, c’est l’esprit inébranlable.

L’incarnation de la responsabilité radicale, de l’appropriation de ce qui est et de ce qui a été, c’est l’action au lieu de la réaction.

C’est avant tout la réussite morale avant la réussite matérielle.

La mission

« Faites simple, mais significatif. »

Don Draper dans Mad Men

L’anti-stupide c’est une mission qui tient en une phrase :

Réussir et vivre avec simplicité et authenticité dans un monde de l’immédiateté, de l’ignorance, du plus, du mieux et de l’excès.

L’important est ceci : être prêt à tout moment à sacrifier ce que l’on est pour ce que l’on pourrait devenir.

Charles Dickens (1812-1870)

C’est enlever sa peau de mouton pour libérer le lion, comme j’évoque dans ma conférence.

À lire aussi

Abonnez-vous à mes articles : cliquez ici

Rejoignez mon canal Telegram pour plus de contenu gratuit : cliquez ici