Lecture de 1 mn

Pourquoi aime-t-on autant les histoires ?

Pourquoi aime-t-on autant les histoires ?

Le chercheur en psychologie Uri Hasson de l’université de Princeton et son équipe ont montré que l’activité cérébrale du conteur d’une histoire se reflète dans l’esprit des auditeurs – c’est le couplage neuronal.

Cette étude montre que lorsque vous entendez une histoire bien racontée, votre cerveau réagit comme si vous la viviez vous-même.

De son côté, Paul Zak et son laboratoire ont montré le lien entre les histoires et l’ocytocine. L’ocytocine est produite lorsqu’on nous fait confiance ou qu’on nous témoigne de la gentillesse; C’est une hormone qui motive à la coopération et renforce l’empathie.

Elle est libérée lorsqu’on nous raconte des histoires bien construites, avec des personnages intéressants et de la tension.

Mieux encore, ils ont montré que la quantité d’ocytocine libérée par le cerveau permettait de prédire dans quelle mesure les personnes étaient prêtes à aider les autres, par exemple en donnant de l’argent à une organisation caritative associée au récit.

Nous passons notre vie à nous raconter des histoires, sur notre passé, notre avenir, nos amis, nos proches, on refait même les histoires en fonction de notre état émotionnel.

Comprendre l’art de raconter des histoires c’est apprendre à mieux se comprendre et mieux se connaître. C’est apprendre à mieux aider les autres.

Voici 3 conférences TED que je vous recommande d’écouter (sous-titrage en français disponible) :

À lire aussi

Abonnez-vous à mes articles : cliquez ici

Rejoignez mon canal Telegram pour plus de contenu gratuit : cliquez ici